From Hell (avec spoilers)

Publié le 13 Octobre 2016

Bonjour à toutes et à tous,

Avant de commencer je tiens à m'excuser pour le retard qu'a prit cet article, mais j'ai été très pris ces derniers temps. Je vous réserve aussi une petite surprise qui ne devrait plus trop tarder (j'espère), mais je ne vous en dis pas plus.

On se retrouve donc pour parler de From Hell, des frères Hughes, qui sont assez peu voir carrément pas connus, et qu ont sorti à ce jour très peu de films (le sixième étant en préparation). On leur doit tout de même Génération sacrifiée ou plus récemment LeLivre d'Eli. O retrouve ici Johnny Depp (Pirates des CarïabesSweeney Todd, dont nous parlerons probablement tôt ou tard); Heather Graham (Very Bad TripLes enfants du péché); Ian Holm (AlienFrankensteineXistenZ); Robbie Coltrane (Harry Potter) et Jason Flemyng (L'étrange histoire de Benjamin ButtonThe Last Kingdom).

Résumé:

En 1888, à Londres, dans les rues mal famées du quartier de Whitechapel, un tueur en série, surnommé Jack l'Eventreur, rôde. D'une étonnante précision, ce mystérieux personnage éventre, la nuit tombée, des prostituées.
C'est ici qu'entre en scène l'inspecteur Fred Abberline. Cet agent de Scotland Yard comprend rapidement que ces crimes procèdent d'une mise en scène élaborée et supposent un "doigté" d'artiste, un sang-froid à toute épreuve et de solides connaissances en anatomie. Le policier, intuitif et visionnaire, dresse patiemment le profil de ce meurtrier hors normes et parvient à gagner la confiance de Mary Kelly, une jeune prostituée. Celle-ci va l'aider à résoudre cette périlleuse enquête.

Tout d'abord je tiens à préciser que j'ai bien aimé ce film, mais il a de gros défauts à mon sens.

On va quand même commencé par ses points positifs qui ne sont pas négligeables. Les jeux d'acteurs sont très bons, notamment celui de Johnny Depp, qui est très juste dans son interprétation comme à son habitude. Certaines images sont aussi très intéressantes comme le fait d'essayer de nous perdre le plus possible afin de ne pas savoir qui est l'éventreur. Et c'est là que tout part en vrille. La première fois que Jack parle, ce qui n'est pas très avancé dans le film, on sait immédiatement qui c'est, et c'est vraiment dommage. Personnellement j'ai été extrêmement déçu lorsque je l'ai entendu parlé. 

Je trouve que le passage final où l'on nous indique que tout n'est qu'un gigantesque complot et que Jack est presque possédé par le diable fait perdre, à mon sens, tout l'impact qu'aurait pu être ce film. Je pense qu'ils n'auraient jamais du donner d'identité propre à l'éventreur, ou en tout cas à le laisser dans l'ombre jusqu'à la fin en mettant en évidence le fait que n'importe qui pourrait être cette personne, et que finalement la folie se cache au plus près de nous. Mais l'intégration des francs-maçons dans l'histoire rends cette légende morbide (qui a vraiment eut lieu) presque risible, et limite cela à une sorte de croyance religieuse quasi fanatique pour expliquer la cruauté de l'Homme; et d'un point de vue purement personnel je trouve ça fort dommage et décevant.

La fin me laisse assez perplexe, un peu perdu entre la déception, l'intérêt de l'intrigue et une certaine forme de beauté poétique qui me rappelle un vers de Shelley que j'ai entendu récemment dans une excellente série (Penny Dreadful) et qui cié parfaitement à cette fin: "Ne laisse pas la vie séparer ce que la mort peut réunir". Je trouve que ce vers est déjà tout bonnement magnifique même si j'ai mis un moment avant d'y trouver du sens et de la beauté; et de plus, il s'adapte très bien à cette fin où le personnage principal meurt en pensant à sa dulcinée. 

Donc finalement en tant que divertissement, ce film joue son rôle, mais si vous aimez gratter en profondeur pour comprendre l'esprit tordu d'un homme tel que Jack l'éventreur, passez votre chemin, ce film ne vous satisfera en aucune façon.

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous aura plu. N'hésitez pas à vous abonner au blog en haut à droite de l'article, à nous suivre sur les réseaux sociaux et à pertager l'article si il vous a plu.

On se retrouve donc dans une semaine pour un nouvel article, en attendant portez-vous bien, et surtout...

Bon visionnage !!!

"Ce ne sont pas des meurtres crapuleux, c'est rituel."

From Hell

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Epouvante, #Thriller

Repost 0
Commenter cet article