Grave

Publié le 10 Mai 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui nous allons parler d'un film de genre français réalisé par Julia Ducourneau (Junior): Grave. Avec Garance Marillier, Ella Rumpf (Dehors c'est l'été) et Rabah Naït Oufella (Papa was not a Rolling StoneAu voleur).

Je précise avant d'aller plus loin que ce film a été interdit aux moins de 16 ans en France, donc si vous êtes très sensible ou facilement choquable, ce n'est peut être pas le bon film.

Résumé:

Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

Ce film est une véritable pépite ! J'ai l'impression de dire ça à chaque article maintenant, mais là c'est vraiment incroyable ! C'est le genre de film qui, aussi bien cinématographiquement qu'émotionnellement, vous emporte dans un monde puissant et sombre, dans les méandres de l'esprit. Je suis résté sceptique au début du film en me demandant si c'était vraiment une bonne idée de venir voir ça, et puis je me suis laisser prendre au jeu, et c'est là que ça commence à être bien !

Je ne veux pas trop en dire pour vous laisser découvrir ce film, donc je vais être assez bref. 

Les images sont impeccables, hyper stylisées et toutes réussites; les jeux de lumières sont magnifiques et ne sont pas sans rappeller The Neon Demon. Les acteurs sont parfaits, surtout pour de jeunes acteurs comme ça, une prestation aussi propre est remarquable. La musique. Il faut qu'on parle de la musique. Honnêtement je crois que c'est une des meilleurs bande son que j'ai entendu de ma vie ! Il y a certaines chansons que je n'écouterais pas sans les images, je pense notamment à "Plus putes que des putes" de Orties, parce que j'ai l'impression qu'elle perd son sens; mais le thème principal est une merveille. Rien qu'en l'écoutant on sent l'évolution du personnage, la révélation sur sa véritable nature, c'est un vrai tour de maître signé Jim Williams, inconnu jusque là mais qui a un bel avenir si on se base sur cette BO. Pour ceux qui voudraient l'écouter cliquer ici --> Raw Main Theme <--.

Je trouve dommage qu'il ait été vendu comme un film d'horreur avec plein d'hémoglobine et de scènes trash, je comprends la portée maketing parce que moi-même y suis allé en attendant cela, mais je trouve dommage de limiter ce film à un côté gore très peu présent, parce que les scènes les plus dérangeantes étaient celles les moins gores. Mais ce film a une portée plus psychologique sur la véritable nature humaine, avec une animalisation de l'Homme. On peut aussi voir des plans à glacer le sang sur le traitement animal. On peut interpréter que l'Homme est un animal qui fait souffrir les autres animaux et qui détruit sa propre espèce, j'extrapole probablement mais c'est une interprétation que je trouve crédile, n'hésitez pas à donner vos interprétations.

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. On se retrouve dans 10 jours pour parler d'un autre film, en attendant foncer voir Grave, portez vous bien et surtout...

Bon visionnage !!!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Epouvante, #Cinéma de Genre, #Psychologique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article