Don't Breathe: La Maison des Ténèbres

Publié le 10 Novembre 2016

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour parler de Don't Breathe, de Fede Alvarez (Evil Dead version de 2013) et avec Stephen Lang (Avatar; Gettysburg), Jane Levy (Suburgatory; Evil Dead version de 2013), Dylan Minnette (Awake; Chair de poule) et Daniel Zovatto (It FollowsGirls Only).

Résumé:

Pour échapper à la violence de sa mère et sauver sa jeune sœur d’une existence sans avenir, Rocky est prête à tout. Avec ses amis Alex et Money, elle a déjà commis quelques cambriolages, mais rien qui leur rapporte assez pour enfin quitter Détroit. Lorsque le trio entend parler d’un aveugle qui vit en solitaire et garde chez lui une petite fortune, ils préparent ce qu’ils pensent être leur ultime coup. Mais leur victime va se révéler bien plus effrayante, et surtout bien plus dangereuse que ce à quoi ils s’attendaient…

Et bien il est excellent. Voilà enfin un film d'épouvante qui fonctionne, qui fonctionne même super bien. On a tendance à dire qu'on ne sait plus faire de bon film d'horreur et bien Don't Breathe nous prouve que l'on avait tort. 

Il est très bien agencé avec une première partie qui prend bien son temps pour nous présenter les personnages et leur but; puis une seconde partie qui maintient une forte tension et qui ne s'arrête jamais. Le côté huis-clos aide beaucoup cette atmosphère pesante et angoissante.

Certaines scènes sont assez gores, et c'est probablement un des films les plus terrifiant de ce siècle. 

Le silence a une place primordiale dans le film, et on se surprend même à retenir notre respiration à plusieurs moment. 

Une chose que j'ai trouvé très interessant, c'est que pendant une majeure partie du film, l'aveugle ne parle pas du tout, ce qui rend sa présence encore plus terrifiante car encore moins humaine. D'ailleurs à certains moment on se surprend à avoir pitié de cet homme (bon pas toujours quand même).

Lors de sa sortie, ce film a été interdit aux moins de 16 ans, et je crois que c'est la première fois qu'une interdiction de ce type est si justifiée. 

Donc si vous voulez vous faire une petite frayeur, ce film est parfaitement adapté à votre envie. Je n'en dirais pas plus pour vous laisser le plus de surprises possibles (et il y en a pas mal) et ne pas gacher le suspens.

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. Si c'est le cas n'hésitez pas à le partager, le commenter, nous suivre sur Facebook et Twitter ou même vous abonner au blog en haut à droite de l'article pour ne rien manquer des prochains articles.

On se retrouve donc dans 10 jours, en attendant portez-vous bien et surtout...

Bon visionnage !!!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Epouvante

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tina 15/11/2016 12:51

J'attendais ce film avec impatience et je n'ai pas été déçue. Le suspense y est maintenu jusqu'à la fin, l’histoire est originale et le scénario est bien ficelé. Stephen Lang est excellent dans le rôle de ce vieux vétéran aveugle.