13 Reasons Why [+ suicide et harcèlement]

Publié le 10 Avril 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui nous n'allons pas parler d'un film comme nous en avons l'habitude, mais d'une série. Je m'autorise habituellement à parler de séries seulement dans les hors-séries dédiés à ce sujet, mais je devais vous faire partager ce coup de coeur. Nous allons donc parler de 13 Reasons Why, créé par Brian Yorkley et avec Dylan Minette (Don't BreatheChair de Poule) et Katherine Langford (Simon VS The Homo Sapiens Agenda).

Résumé:

Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l'intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s'est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l'une de ces raisons ?

Cette série est totalement boulversante, elle amène une réflexion assez peu abordée à notre époque qu'est le harcèlement scolaire et le suicide. Nous avons déjà abordé le sujet sur ce blog à l'occasion de l'article sur Suicide Room, mais, à mon sens, une série a beaucoup plus d'impact sur des thèmes tels que celui-ci, car il laisse le temps au spectateur de s'attacher, de comprendre et de se mettre à la place du personnage. Et ici c'est réalisé avec brio ! Souvent cette thématique est assez mal abordée et la personne se suicide à cause d'une seule chose traumatisante, mais là, toutes les raisons sont détaillées avec précision et ça rend le tout totalement crédible. 

Après avoir visionné cette série, on se rend compte que tout le monde pourrait être dans cette situation, qu'on connait peut-être même des gens qui vivent ça mais qu'on ne le sait pas. On réfléchit, on se remet en question, on change un peu notre manière de penser et d'agir, on tente par tous les moyens d'éviter qu'une telle chose arrive à nouveau. 

Le suicide est, en France, la deuxième cause de mortalité des moins de 20 ans après l'accident de la route. En effet, près de 20% des décès sont dus à un suicide. On recense 2 fois plus de tentatives de suicide chez les femmes que chez les hommes, mais un taux de réussite 3 fois supérieur chez ces derniers. On estime que le taux de harcèlement scolaire n'aurait pas bougé depuis 1996, ce qui veut dire que le système de prévention en France est totalement inneficace. La première campagne de lutte contre le harcèlement en France date de 2011, contre 1994 pour la Grande-Bretagne, et 1983 pour la Norvège. 

Nous disions précédemment que le harcèlement n'a pas reculé, mais il a évolué. En effet, le développement des réseaux sociaux a conduit à une accentuation très nette du harcèlement. Il est plus simple de critiquer quelqu'un de façon anonyme, de l'insulter, ce qui conduit forcément à des abus. Le problème du harcèlement aujourd'hui, c'est que ça ne s'arrête plus aux barrières de l'école, ça nous suit jusqu'à chez nous. C'est cette pression permanente qui finit par faire céder ces personnes et les conduits parfois au suicide. Il y aurait déjà près de 4 adolescents qui se suicident chaque année, seulement à cause du cyber-harcèlement. On pourrait croire qu'après une tentative de suicide les harceleurs se remettent en question et arrêtent, c'est bien entendu totalement faux. Ils diront que c'était pour attirer l'attention, et ils continueront, peut être même avec plus de vigueur. Aujourd'hui, on dénombre approximativement 1000 suicides d'adolescents par an, pour près de 80 000 tentatives.

On estime qu'un quart des personnes victimes de harcèlement n'en parlent pas, et c'est probablement ce qui les conduit à leur perte. La meilleure façon de s'en sortir est d'en parler à quelqu'un. Plus généralement, en France, 1 décès sur 50 serait dû à un suicide, pour dire que ça ne se limite pas seulement aux moins de 20 ans, et que tout le monde peut être touché.

 

Pour en revenir à notre série, elle nous montre très bien cette descente aux enfers, mais sa force c'est aussi tous les évènements après la mort d'Hannah. On observe toutes les personnes qui apprennent ce qu'il s'est passé, et qui tentent de vivre avec. C'est vraiment très bien réalisé, la bande son est excellente, le jeu des lumières est très intéressant avec une lumière plutôt jaune-orangée lors des flash backs qui nous montrent ce qu'il s'est passé, qui symbolise la vie; et une lumière plus bleue-grisatre lorsqu'on revient au présent, et qui insiste sur le fait qu'elle est morte. 

Ce que je trouve intéressant, c'est que cette série de s'arrête pas simplement aux raisons qui l'ont poussé à se suicider, mais aussi à l'impact de sa mort sur toutes les personnes qui la connaissaient, ainsi que ses parents. Très honnêtement, je pense que c'est une série qu'il faut avoir vu. Elle nous saisit aux tripes et ne nous lâche pas, elle est dure par moments, mais ça nous permet de voir toute l'ampleur de ce qu'on fait, mais aussi (surtout ?) de ce qu'on dit. Si il y a bien quelque chose qu'il faut retenir de cette série, c'est de toujours faire attention à ses paroles et de montrer à ceux qu'on aime qu'on les aime vraiment, parce qu'on ne sait jamais qu'est-ce qu'il se passe réellement dans la vie et dans l'esprit des gens, aussi proches soient-ils.

 

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. Je voulais vraiment parler de cette série et de cette thématique, c'est un sujet qui me tient particulièrement à coeur et j'espère que 13 Reasons Why va faire réfléchir tous ceux qui regarderont, et faire comprendre que le harcèlement n'est pas quelque chose d'abstrait qui ne se passe pas près de chez nous, si, ça se passe là, partout, peut-être chez vos voisins, chez vos amis, chez vos parents, chez vous...

Je vous laisse méditer là-dessus, n'hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet dans les commentaires. Je met un lien sur des témoignages de harcèlement et un autre sur le site du gouvernement contre le harcèlement scolaire sous l'article. On se retrouve donc dans 10 jours pour parler d'un film cette fois-ci, en attendant portez-vous bien, et surtout...

Bon visionnage !!!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Série, #Thriller, #Drame

Repost 0
Commenter cet article