Black Storm

Publié le 11 Mars 2017

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve pour le 7ème anniversaire avec aujourd'hui une critique de Maxime Durand (lien Vodkaster après l'article) sur Black Storm.


Le found footage est une technique cinématographique qui permet d'ancrer son récit encore plus profondément dans le réel. Black Storm essaye d'utiliser le mieux possible cette technique et bien pas de chance, c'est raté. Ce film est vraiment moyen, certes vous vous en mettrez plein la vue mais ne vous attendez pas à avoir une histoire démentielle. Intéressons nous tout d'abord à la forme. Black Storm est un film catastrophe donc attendez vous à voir des destructions de décors en masse grâce à des effets spéciaux vraiment bien fait pour un si petit budget (50 millions d'euros "seulement"). La musique est plutôt marquante surtout lorsque l'on arrive à la fin du film, où ces mêmes musiques prennent des allures très épiques. Les acteurs sont très bons, je n'ai aucun souvenir d'un acteur jouant faux dans ce film, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Un montage plutôt réussi même si le côté "documentaire" du film devrait être plus appuyé. Une mise en scène assez peu marquante car le seul procédé qui change du cinéma traditionel, c'est la caméra à l'épaule et c'est bien là le problème, le film n'assume absolument pas ce choix de mise en scène car il alterne énormément entre caméra à l'épaule, justifiée par le film car c'est un documentaire, et caméra extra-diégétique (c'est-à-dire hors du film, comme dans la plupart des films) qui permet de montrer toutes les informations que la technique du found footage nous empêche de voir. C'est là le gros problème du film, soit tu n'utilise pas ce procédé et donc tu es beaucoup plus libre et tu peux montrer toutes les informations que tu veut en perdant au réalisme du film, soit tu utilises ton procédé en adaptant ton scénario et ton film pour qu'ils collent au mieux avec cette technique et ses limites. Parlons de la forme maintenant, il y a beaucoup d'incohérences liées, encore une fois, à l'utilisation du found footage et notamment une scène qui marque autant pour son inutilité que par son incohérence, la scène d'introduction qui doit durer deux minutes, donc très peu de temps, mais premièrement, cette scène est inutile et n'aide en aucun cas le récit et deuxièmement, cette scène ne pourrait pas exister car les images ont-été emportées par la tornade et sûrement détruites lors de la chute donc comment peut-on voir cette scène ? Le film est très cliché que ce soit au niveau du scénario avec le sacrifice à deux balles, l'histoire d'amour inutilement ennuyeuse et pleins d'autres points que je vous laisserais découvrir, mais aussi des personnages avec les ados qui pensent qu'aux filles, les parents submergés par leur travail par exemple. Le scénario du film n'est pas très profond, on pourrait résumer le film en disant que les personnages vont quelque part, la tornade les rattrape, ils s'en sortent de peu et on recommence la boucle, voilà c'est tout ! D'ailleurs cette tornade, pourquoi est-elle si immense ? On ne sera jamais car le film n'a pas envie de nous l'expliquer apparemment... Un développement des personnages assez intéressant pour certains, comme Allison (jouée par Sarah Wayne Callies), et d'autres inutiles, comme les deux personnages qui veulent juste faire le buzz sur YouTube et qui deviendront très vite agaçants à la longue. Et puis enfin ça reste un petit détail mais le cri Wilhelm en plein milieu d'une scène tragique, c'est un peu moyen... Pour résumer le film arrive à avoir du contenu visuel pour nous faire croire qu'il n'est pas vide mais une fois qu'on se penche ne serait-ce qu'un peu sur l'histoire, on se rend vite compte que ce n'est qu'une coquille vide.

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. On se retrouve après demain pour un nouvel article, en attendant portez-vous bien, et surtout...

Bon visionnage !!!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Mois spécial anniversaire, #Thriller, #Action

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article