The Revenant

Publié le 25 Mars 2017

Bonjour à toutes et à tous, 

On se retrouve pour le 14ème article anniversaire, et aujourd'hui c'est une critique de Laura sur The Revenant.

Résumé : Lorsque plusieurs peuples différents vivent sur les mêmes terres, ça ne fait jamais bon ménage. Surtout lorsqu’il s’agit d’indiens et d’hommes blancs, qui convoitent la même chose : la peau de castor. C’est pourquoi les hommes blancs sont menés par un éclaireur, qui connait la région mieux que personne. Mais quand ils se font attaqués la veille de l’embarquement et que leur équipe se fait décimés, ils décident d’abandonner le navire et de couper à travers les terres, non sans risque de tomber sur les Sioux, malgré l’expérience de leur meneur. Mais lorsque l’éclaireur tombe sur un ours qui n’hésite pas à lui labourer le corps, ses coéquipiers sont livrés à eux-mêmes. Voyant que le transporter leur fait perdre trop de temps, ils décident de laisser 3 hommes (notamment son fils à moitié Indien), sensés attendre qu’il meure afin de l’enterrer comme il se doit. Mais l’un d’eux, seulement attiré par l’argent, n’hésite pas à tuer l’enfant bâtard et à laisser pour mort l’éclaireur, qui réussit pourtant à vivre et à se rétablir, tant bien que mal. Sur le chemin de sa vengeance, il échappera plusieurs fois les Sioux, rencontrera un homme qui finira de le guérir, sauvera une Indienne prisonnière, et fera preuve de beaucoup de courage. Quand il est retrouvé par les siens, le capitaine du camp des hommes blancs décide de retrouver le traître, et l’éclaireur décide de l’accompagner.

 

Avis : C’est un film très long qui dure 2h30, et qui aurait largement pu être raccourci car il y a des passages qui n’apportent rien au film et qui traînent en longueur.

C’est un film assez spécial car il y a assez peu de dialogues et de paroles, il est surtout centré sur les bruits, et c’est assez déroutant.

Tout le film se déroule dans un décor où il neige, il fait froid, tout est sombre, et ça le rend particulièrement grave et macabre je trouve. Les scènes un peu gores rajoutent à cette ambiance, notamment sur les moments où on ne voit rien à part des paysages déserts et du sang, comme à la fin du film.

Certaines scènes peuvent vraiment choquer, une en particulière où le personnage principal vide les organes et viscères d’un cheval pour se réfugier à l’intérieur.

La fin n’est vraiment pas une surprise, il était évident que le film se terminerait comme ça.

Les scènes d’actions font tout le film, mais ayant vu la bande d’annonce avant qu’il ne sorte, j’ai été vraiment déçu, autant par les personnages que par l’histoire en elle-même qui n’a pas de réel intérêt.

En effet, les personnages et surtout Léonardo Di Caprio qui est ici le personnage principal ne sont pas vraiment attachants dans le sens où ils ne parlent que très peu, et où l’on ne peut pas s’identifier à eux. Même si sa lutte pour sa survie et son désir de vengeance ne nous laissent pas indifférents, à aucun moment je n’ai été vraiment prise par l’action.

 

En conclusion, j’ai été vraiment déçue, surtout par l’histoire qui n’a rien d’extraordinaire et qui dure pourtant autant de temps (on ne va pas dire que j’ai perdu 2h30 de ma vie mais presque).

 

Voilà, cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. On se retrouve après demain pour un nouvel article, en attendant portez-vous bien, et surtout...

Bon visionnage !!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Mois spécial anniversaire, #Western, #Aventure

Repost 0
Commenter cet article