Tu ne tueras point

Publié le 10 Décembre 2016

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui on se retrouve pour parler du dernier Mel Gibson (Braveheart; Apocalypto): Tu ne tueras point. Avec Andrew Garfield (The Amazing Spiderman), Vince Vaughn (True Detective; Age Difficile Obscur), Teresa Palmer (The Choice; Dans le noir), Sam Worthington (Avatar) et Hugo Weaving (Matrix; Le Seigneur des Anneaux; V pour Vendetta; Captain America; Cloud Atlas).

Résumé:

Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer.

Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés.

Et bah ce film est vraiment pas mal. Certes il est très violent et gore à certains moments, mais il n'en reste pas moins magnifique. Les acteurs sont tous très bons, les images sont très belles, et surtout on nous explique posément et avec efficacité le background de Desmond. 

Ce film est tiré d'une histoire vraie, et ce qui fait qu'il a une telle puissance, un tel impact. On nous montre toute l'horreur de la guerre, et qu'il ne suffit pas de tuer pour devenir un héros. 

Mais pour ceux qui se demandent, ce n'est pas seulement un film de guerre, toute la première moitié du film qui traite de la vie de Desmond jusqu'à ce qu'il arrive sur le champ de bataille est plutôt calme, avec des moments très drôles. 

Ce film n'est donc pas un simple film de guerre bourrin, c'est un film humain et très touchant. Gibson a fait un super travail, et on reconnait sa réalisation sur les musiques, qui si on y prête attention, rappellent vaguement celles de Braveheart

La puissance des idéaux est aussi très bien définit, Desmond restera toujours droit et fidèle à lui-même malgré l'adversité. C'est un message très fort qui nous incite à défendre nos idées coute que coute, sans se soucier des conséquences.

Voilà, je n'ai rien de plus à ajouter mis à part qu'il faut voir ce film plus comme une histoire humaine qu'un film de guerre. 

Voilà cet article est à présent terminé, j'espère qu'il vous a plu. On se retrouve dans 10 jours pour parler d'un film qui m'a énormément plu, en attendant portez-vous bien et surtout n'oubliez pas...

Bon visionnage !!!

Rédigé par Maxime Marquès

Publié dans #Drame, #Guerre, #Biopic

Repost 0
Commenter cet article